1 min

Où vivre – Un livre d’une subtilité et d’une sensibilité rare

Ernest Mag Ou Vivre Zalberg

Cette semaine, le livre du vendredi est une claque. De celles dont on se souvient longtemps. Ce livre est un livre incandescent, juste, subtil, et intègre. Ce livre est celui d’une auteure qui possède une plume à nulle autre pareille. Une plume qui distille avec souplesse et délicatesse de l’amour et de l’intelligence.

Disons le clairement et avec force, ce livre est l’une des choses les plus intelligentes lues sur Israël. Les regards croisés des gens de cette famille dont certains sont restés en Israël et d’autres sont venus en France donnent une approche subtile et juste des errements, des paradoxes et des doutes des uns et des autres dans leur rapport à cet état si décrié. Mais là où le propos de Carole Zalberg est encore plus fort, c’est qu’il pose de facto tellement de regards sur une situation que le résultat en devient universel. Les mots de Carole Zalberg sont justes, intenses et simples. Les phrases sont courtes, mais elles pèsent et impriment chez le lecteur une dose d’émotions, une dose de réflexion, et aussi une dose de rêve.

Un livre incandescent dont on se souvient longtemps

Avec tout cela on oublierait presque l’essentiel : le titre évocateur de cette interrogation qui taraude tous ceux et toutes celles qui font un jour le choix contraint ou voulu de l’exil : Où vivre. En refermant le livre de Carole Zalberg, on a envie d’y vivre. De retrouver l’intensité des mots que les personnages prononcent, de retrouver leurs doutes sains, de pouvoir affirmer le même courage et aussi de se perdre avec eux dans des emportements. Bref, de vivre avec eux. Pour les comprendre sans jamais juger.

Ce livre sort le 3 octobre prochain. Réservez-le. C’est un bijou.

Pour les heureux abonnés d’Ernest, un cadeau : les bonnes feuilles exclusives du livre ici. Pour ceux qui ne sont pas encore abonnés, le premier mois est offert, c’est là.

Laisser un commentaire