< 1 min

Calendrier de l’avent #9 – Un concours de circonstances

Waldman Ernest Mag Circonstances9

C’est un roman passionnant. Basé sur un what if, il conquiert dès les premières pages le lecteur. L’idée est simple : l’auteur imagine un concours d’architecture anonyme organisé pour choisir quel sera le mémorial du 11 septembre, à l’emplacement du World Trade Center. Le jury composé d’experts, d’architectes, et de représentants des familles des victimes, se réunit et désigne un projet de mémorial. Tout le monde est content jusqu’au moment où le nom du vainqueur doit être dévoilé. Ce dernier est musulman ! Faut-il accepter ce résultat et permettre à un musulman de réaliser le mémorial dédié aux victimes du 11 septembre ?

L’engrenage est lancé, les pour et les contres s’affrontent. Amy Waldman qui a été journaliste au New York Times connaît les rouages du système médiatique et nous plonge dans les raccourcis que peuvent opérer les médias dans ce genre de polémiques. Le roman est dense, bien écrit, crédible et profondément intéressant. Sans jamais prendre vraiment partie, l’auteur brouille les pistes et fait brillamment évoluer ses personnages. A n’en pas douter, « Un concours de circonstances » est l’un des tous meilleurs romans post-11 Septembre publié aux Etats-Unis. Il questionne nos peurs collectives et ausculte l’Amérique actuelle. On pense à Tom Wolfe, à Don De Lillo ou à Safran Foer. Mais c’est du Waldman. Essentiel!

Ernest est un média littéraire indépendant qui mêle regards de journalistes et de libraires. Soutenez-nous en vous abonnant. Avec le code promo « happyernest », le premier mois de lecture est offert.

Laisser un commentaire