4 min

J’accuse …

Ernest Zemmour Ineptie

Messieurs et mesdames les dirigeants de télévision,

Messieurs et mesdames dirigeants de médias,

Messieurs et mesdames les éditeurs et éditrices,

Nous tous citoyens et citoyennes,

Permettez au journaliste que je suis de prendre aujourd’hui la plume pour porter une accusation. Cette accusation est claire. Nous sommes tous collectivement responsable de la diffusion de la haine à des heures de grande écoute à la télévision et dans les médias. Depuis septembre 2006, date à laquelle l’homme haineux a été appointé dans une émission de télévision de service public, la morgue qu’il déverse à longueur de temps est un poison pour nos sociétés. Et nous en sommes à la fois les acteurs et les spectateurs. Eric Zemmour façonné par « On n’est pas couché » sur France 2, amplifié par les indignations sans but des réseaux sociaux qui en tournant en boucle sur les inepties ridicules de Zemmour font perdurer les émissions en déclin auxquelles il participe, est de nouveau sur le devant de la scène médiatique depuis plusieurs jours.

Ernest Zemmour ComplainteLa mécanique est toujours la même. Il publie un livre dans lequel il ne se soucie aucunement de la vérité historique et de la réalité des faits, les médias dans leur ensemble (télés, radios, réseaux sociaux et presse) sautent sur l’occasion pour inviter celui qu’ils imaginent comme un bon client. Évidemment, Zemmour qui n’est pas un simple polémiste mais un idéologue flirtant avec le racisme profite de cette tribune libre et promotionnelle pour diffuser sa haine. Puissamment. Cette fois-ci il a reproché à une personne née en France – Hapsatou Sy – son prénom en lui disant que celui-ci n’était pas français et que « Corinne lui irait très bien », puis dans une autre émission il a considéré qu’évidemment il y avait trop de noirs en équipe de France et que cela était bizarre. Enfin, dans une dernière tribune de haine qu’on lui a accordé, il a excusé ceux qui pourraient un jour être tentés de faire une guerre civile car la France serait trop soumise à l’Islam…

Ces saillies dignes d’une pensée raciste de l’entre deux-guerres que n’auraient pas reniées Céline ou Maurras sont des pierres  Ernest Mag Zemmour Guerrecivile posées contre la République. Ces saillies ne sont pas les premières de l’intéressé. Il y a quelques années, il avait expliqué – dans sa teneur raciste – que seuls les noirs et les arabes étaient dans les commissariats, puis fait œuvre d’une nouvelle forme de négationnisme en expliquant que le régime de Vichy avait fait des choses pour sauver les juifs (ce qui est une contre vérité historique absolue). On pourrait évidemment décider de s’en moquer. De se dire que cela ne touche personne etc…

Zemmour symptôme d’une société malade

Ce serait faire fausse route. Zemmour est le symptôme puissant et fort d’une société malade. Il est aussi celui qui crée cette maladie. En effet, Eric Zemmour est le symptôme de notre maladie. Il est autorisé à dire tout et n’importe quoi sur n’importe quel sujet. C’est un éditocrate qui ne travaille pas les sujets sur lesquels il intervient et qui se sert des tribunes que des médias en mal de sensations lui offrent pour déverser sa haine et son idéologie proche de la France Maurassienne. Sans l’avènement des émissions sur Itélé comme « ça se dispute » où il fallait de la polémique, sans l’avènement des débats sans fonds mêlant politique et divertissement (On n’est pas couché) Zemmour serait resté ce qu’il est : un éditorialiste pas lu des médias. Notre société moderne faite de spectacle et de polémiques binaires a construit Zemmour sans se rendre compte qu’il était le symbole de notre profonde maladie. Mais le problème est encore plus grave puisque Zemmour est également celui qui crée notre maladie. Celui qui verse de l’huile sur le feu des peurs de nos sociétés. Les gens ont peur de l’étranger, je vais parler de l’étranger qui nous envahit. Les gens pensent qu’il existe une pensée unique qui musèle tout, je vais me présenter en homme politiquement incorrect qui dit tout haut ce que l’on pense tout bas. Voilà la mécanique Zemmour.

Ernest Mag Zemmour Maurras

Eric Zemmour explore les mêmes temps que jadis Charles Maurras : haine de l’étranger et de la République.

En parlant de l’étranger envahisseur à chaque fois qu’il le peut, Eric Zemmour distille de la haine. Employer les mots qu’il emploie, ce n’est pas seulement être un amuseur de plateaux télé, c’est participer à la construction idéologique d’une haine de la différence et des différences. De même, en se présentant lui-même comme « politiquement incorrect », il donne à sa « pensée » le goût de l’interdit. Cela même alors que sa pensée n’est pas interdite puisqu’il  a tenu chronique dans une émission de service public pendant cinq ans, qu’il co-anime une émission sur Paris Première, qu’il a été sur I-Télé pendant une dizaine d’années, qu’il publie des livres, qu’il chronique dans la matinale de RTL (première radio de France) et qu’il est journaliste au Figaro. Pour quelqu’un qui est soit-disant muselé, il apparaît tout de même que la camisole est plutôt lâche…

La bataille culturelle contre la République

Ernest Mag Jaccuse Zemmour

Nous en arrivons donc maintenant à l’accusation. J’accuse les dirigeants de chaîne de télévision et les rédacteurs en chef d’émissions d’être complices de la diffusion à grande échelle d’un discours de haine basée non pas sur des faits mais sur une idéologie nauséabonde qui met à mal les fondements de la République. J’accuse les dirigeants de médias et leurs rédacteurs en chef de demander à leurs journalistes de faire des papiers sur les saillies pathétiques d’Eric Zemmour. J’accuse les éditeurs qui éditent les livres remplis de contre-vérités d’Eric Zemmour.
J’accuse tous les citoyens et moi le premier de participer à l’entreprise zemmourienne de diffusion de la haine en réagissant sur les réseaux sociaux. J’appelle tous les humanistes de ce pays à réagir. Zemmour est le Maurras célinien de notre époque. Celui qui sous couvert d’un vernis respectable prépare en profondeur les idées de haine. Zemmour mène une bataille culturelle contre la République et ses valeurs. Il est la tête de pont de tous ceux qui veulent mettre à mal la République et l’humanisme. De tous ceux qui n’ont jamais digéré l’idée même que la République française universaliste peut faire une place à tout le monde. Il est la tête de pont de tous ceux qui ont pour seule ambition d’hystériser notre société pour qu’elle explose et qu’ainsi ils puissent prendre le pouvoir et appliquer leurs idées de séparation des Français. De tout cela, nous en sommes complices. Il est temps de se réveiller et de dire stop ! De combattre pied à pied chacune des prises de parole de haine et de boycotter les médias qui donnent une tribune à cette bagatelle de fascistes. Réveillons- nous !

Laisser un commentaire