< 1 min

Corona Lecture #19 – John Bandini Fante

John Fante Bandini

Ernestiens, Ernestiennes, cher(e)s ami(e)s,

Après Jonathan Safran Foer, après une virée chez Ernest Hemingway., nous poursuivons notre voyage dans la littérature américaine avec un stop chez John Fante pour découvrir son anti-héros mythique : Arturo Bandini.

John Fante est l’auteur de la désespérance et de l’humour, un écrivain qui sait conter merveilleusement bien les tourments intérieurs, les multitudes de questions de l’être humain, mais aussi les ratés et les réussites. Toujours avec distanciation. Bandini est le personnage qui permet à Fante de raconter son histoire, celle d’un fils d’immigrés italiens au début du 20e siècle aux États-Unis. Cette vie d’un homme qui malgré un certain succès comme scénariste à Hollywood n’a jamais vraiment été satisfait. Ce qui est fort chez Fante est que cette forme de mélancolie est portée part un recul, un humour et une décontraction forte. Un auteur à découvrir et à redécouvrir. Et sûrement que vous aussi vous vous rêverez, un peu ou beaucoup, en Arturo Bandini.  Le dernier morceau de Bob Dylan « I Contain Multitudes » nous accompagne car Fante est l’écrivain des multitudes humaines.

Tous les Corona Lecture sont là.

Laisser un commentaire