< 1 min

Délivrons-nous !

Ernest Mag Fahrenheit

« A quoi servent les livres s’ils ne ramènent pas vers la vie, s’ils ne parviennent pas à nous y faire boire avec plus d’avidité ? ». Cette belle citation d’Henry Miller est mise en exergue dans le dernier livre – vivifiant et passionnant – de Paul Vacca. Dans ce petit essai virevoltant qui sort mercredi 12 septembre, Paul Vacca nous interpelle tous et toutes. Délivrons-nous avec Paul Vacca.

La thèse est simple : dans le brouhaha numérique qui nous épuise tous de plus en plus, un outil va nous permettre de nous reconnecter au monde : le livre. Le livre ce produit disruptif qui fonctionne sans batterie, sans connexion et bénéficie d’une autonomie illimitée. Il est parfaitement nomade et peut être embarqué partout. Mieux, c’est un objet original et charnel.

Le livre, avenir du numérique

L’essai de Paul Vacca est une alerte. Il nous montre à quel point les GAFA sont – sous couvert d’une façade d’amour du livre – dans l’optique de détruire cet objet et d’en faire tomber l’ensemble du tissu social que constituent les librairies. Comme dans Fahrenheit 451 (notre photo) et les autodafés des livres qui sont considérés comme des objets subversifs.

A la fin de la lecture, on est certain d’une chose : le livre est l’avenir du numérique. Délivrons-nous !

Paul Vacca, « Délivrez-vous ! : les promesses du livre à l’ère numérique », éditions de l’Observatoire, 10 €

Tous les éditos d’Ernest sont là.

Laisser un commentaire