1 min

Où est le progrès ?

Le Livre Du Vendredi Twitter 1000x500(59)

L’IA vous passionne ou vous inquiète ? Vous en avez assez de lire des articles de presse et vous avez envie d’imaginaire ? Le livre signé de la scientifique Aurélie Jean ( que nous avions interrogée ici) et de la romancière Amanda Sthers (rencontrée ici) intitulé “Résistance 2050” est le roman qu’il vous faut. “En 2050, une grande partie des pays du globe encourage sa population à s’équiper d’une puce cérébrale qui augmente les capacités intellectuelles de chacun, prévient les maladies, anesthésie la douleur, apaise, réveille, endort – qui transforme les individus en ordinateurs… et les met donc à risque d’être piratés, d’échapper à leur propre raison. Cette invention a été couronnée d’un Nobel, elle est le fruit des recherches d’un couple français, Ash et Chloé. Lui est proche du pouvoir, elle se met à douter. Car le visage qui incarne la résistance française est celui d’Oona, une artiste que Chloé a connue et aimée”, nous apprend la 4e de couverture. Tous les ingrédients d’un roman dystopique réussi sont posés.

Rythmé et intelligent

L’écriture à quatre mains qui aurait pu se révéler être un exercice difficile, mais Amanda Sthers et Aurélie Jean livrent un texte rythmé et harmonieux. Un roman qui questionne notre rapport à la technologie et les limites que l’on est prêt à donner ou non à celle-ci. Ce que laissent planer les deux autrices au-dessus de la tête des lecteurs est l’interrogation suivante : “dans quel monde voulons-nous vivre?”. Et c’est dans la dynamique du livre qui mêle l’expertise scientifique d’Aurélie Jean et la force littéraire d’Amanda Sthers que le lecteur tâche de se faire une idée. Ce qui est très réussi dans “Résistance 2050”, c’est à la fois la force romanesque, mais aussi le fait de poser les possibles en face des yeux du lecteur, libre à lui de se faire une idée et un chemin. Un livre qui se lit d’une traite et qui fait réfléchir. Qu’est-ce que le progrès finalement ? Lecture idéale pour l’été qui arrive.

“Résistance 2050″, Aurélie Jean & Amanda Sthers, Editions de l’Observatoire”

Tous les livres du vendredi d’Ernest sont là.

Laisser un commentaire