1 min

Nos terres promises

Guenassia Home

Il y a des livres qui tombent à pic. Des livres qui viennent prendre une place qui avait besoin d’être prise. Alors que nous sentions une lassitude, un besoin d’ailleurs et des autres et que nous ne pouvions pas vraiment assouvir ce besoin, ce livre nous a sauvé. Comme le font tous les grands romans. Besoin d’ailleurs  assouvi car ce livre nous emmène, en Israël, en Algérie, en Europe de l’Est. Il condense tout un ensemble de lieux névralgiques de l’histoire de la seconde moitié du 20è siècle. Besoin des autres également assouvi car ce livre nous narre les destins de Michel, Igor, Franck, Camille et les autres. Ils se construisent avec leurs failles, avec leurs blessures, avec une amitié et un amour profond les uns pour les autres. Ces personnages, certains d’entre vous les connaissent déjà, car ils étaient plus jeunes dans « Le Club des Incorrigibles optimistes » l’un des précédents livres de Jean-Michel Guenassia, prix Goncourt des lycéens. Son nouvel ouvrage, donc, les « Terres promises » est une suite qui peut être lue indépendamment du « Club » et qui campe les mêmes personnages des années plus tard, agrémentés de nouvelles têtes et de nouvelles expériences.

Un livre profondément humain

La force de l’écriture de Jean-Michel Guenassia est de tout entremêler – géopolitique, réflexion sur le sens de la vie, intrigue à suspense sur le sort qui attend les protagonistes – sans jamais nous perdre et en nous accompagnant toujours. Nous faisant tantôt sourire, tantôt pleurer, tantôt réfléchir. Guenassia est un conteur hors pair. La forme, c’est le fond qui remonte à la surface disait Hugo. Guenassia sublime l’adage tant la forme du livre qui alterne et enchevêtre les histoires sert le propos général de l’auteur. Quelles sont nos terres promises ? Faut-il forcément la rechercher, d’ailleurs ? La plume est brillante, déliée et enveloppante. Le propos de Guenassia est profondément humain, doux, tendre et plein d’un regard bienveillant pour les belles failles humaines. Un livre dont on sort ému, joyeux et plus intelligent. Un très beau livre. Ne le ratez pas.

« Les terres promises », Jean-Michel Guenassia, Albin Michel.

Tous les livres du vendredi sont là.

Laisser un commentaire