1 min

Romain Gary, la promesse de l’Autre

Capture D’écran 2021 03 25 À 10.14.25
1 vote

« Romain Gary, la promesse de l’Autre », c’est le titre du débat auquel Ernest était associé dans le cadre de la journée « Faites de l’universalisme », organisée par la LICRA, jeudi 25 mars. Dans ce débat, animé par David Medioni, il est question de la littérature et de la fiction comme univers sécurisant sans conséquences qui permet à chacun de nous d’éprouver ses convictions. Comme c’est sans conséquences nous acceptons ce miroir que la littérature nous tend à nous-mêmes et nous acceptons de facto la remise en question de nos points de vue. En cela, la littérature est un outil puissant pour modifier le monde. Un outil qui manie l’expérience sensible et qui nous fait justement expérimenter le point de vue de l’Autre.

GarypL’idée même de littérature comme le lieu de l’invention de nos utopies, et notamment de notre besoin d’universalisme trouve une source éclatante autour du personnage de Romain Gary et de ses romans. Aviateur, résistant, consul de France, double prix Goncourt, homme aux plusieurs vies, homme aux pseudos, homme visionnaire aussi sur beaucoup des thématiques qui intéressent les humanistes. Beaucoup d’humour et d’auto-dérision aussi. Une capacité à accueillir l’autre et à dire notre relation avec lui avec des mots simples.

Dans ce débat co-organisé avec la LICRA et en partenariat avec l’INA qui permet d’entendre la voix de Gary sont présents :

  • Rachel Khan, juriste, comédienne, essayiste, musicienne, autrice de « Racée » un essai remarquable (bientôt sur Ernest) paru aux éditions de l’Observatoire.
  • Raphaël Enthoven, philosophe, essayiste, romancier aussi avec son livre « Le temps gagné », paru à l’Observatoire.
  • Benjamin Sire, musicien, journaliste, membre fondateur du Printemps Républicain, et auteur d’un article intéressant sur Romain Gary « éternel rebelle ».
  • Frédéric Potier que les Ernestiens et les Ernestiennes connaissent bien. Préfet, ex-DILCRAH (délégué interministériel à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti LGBT), aujourd’hui délégué général à l’éthique et à la conformité de le RATP, et auteur de « La Matrice de la Haine » où il raconte quatre ans de politiques publiques autour de ces questions. Nous en avions longuement parlé avec lui, ici.

Toutes les inspirations d’Ernest sont là.

Ernest est un hebdomadaire d’inspirations littéraires indépendant fait par des journalistes, des libraires, et des amoureux des livres. Ici, la littérature dialogue avec le monde et le monde avec la littérature. Ici, la littérature est une porte ouverte vers la liberté et vers l’universalisme. Abonnez-vous !

Pour s’abonner et soutenir la démarche de qualité d’Ernest c’est par là.

2 commentaires

Laisser un commentaire