3 min

#JeSuisDelphine – La voix du Rabbin

Ernest Mag Horvilleur Medioni

Delphine Horvilleur est de ces voix qu'il est toujours bon d'entendre et d'écouter. Une voix qui sait poser des mots sur nos maux mais qui sait aussi dire l'espoir de demain et regarder le miroir qui lui est parfois tendu. Delphine Horvilleur est une femme, rabbin, juive, féministe et libre. Nous la suivons depuis longtemps et ses mots, ses livres, ses interventions dans les médias, son journal "Tenou'a" donnent toujours plus envie d'apprendre, de lire et d'étudier. Avec une exigence intellectuelle, avec le sourire et la certitude que la vérité est multiple et plurielle. Son dernier livre, "Réflexions sur la question antisémite", dans un clin d’œil à Sartre, ne déroge pas à la règle. Frédéric Potier, notre monsieur essais, l'a lu pour nous. Il a envie de crier : #JESUISDELPHINE

Par Frédéric Potier

Femme, féministe, rabbin, figure de proue du judaïsme libéral, Delphine Horvilleur bénéficie ces derniers jours d'une forte exposition médiatique à l'occasion de la sortie de son dernier ouvrage "Réflexions sur la question antisémite".  Autant le dire d'emblée, Delphine Horvilleur ne laisse personne indifférent suscitant à la fois des enthousiasmes appuyées, des critiques acerbes et pas mal de jalousie. Et pourtant on aurait bien tort d'en rester au plan de communication soigneusement organisé d'une main de maître par les éditions Grasset. Car il faut oublier (un peu) Delphine pour se concentrer sur ce qu'écrit le Rabbin Horvilleur. Et le rabbin Horvilleur mène une enquête passionnante sur ce qui disent les textes religieux de l'antisémitisme en général et des antisémites en particulier. Il s'agit en effet d'un ouvrage grand public plongeant dans la théologie, ce qui est suffisamment rare pour être relevé.

Cet article est réservé aux membres Ernest.