7 min

Julia Chapman : « J’aime créer des personnages qui ont une vie réaliste »

Julia Chapman

Et si on partait en Angleterre, dans le Yorshire ? Idéal pour les fêtes de Noël. Les livres de Julia Chapman sont des doudous littéraires qu'il faut prendre avec soi au coin du feu. Parce que cette littérature populaire exigeante fait du bien et que nous l'adorons, Laurence Van Gysel a interviewé - pour la première fois dans un média français  (c'est une exclusivité Ernest) - Julia Chapman. De la simplicité à l'état brut. Un bonheur pur !

Premiers TomesJulia Chapman est une auteure anglaise qui a vécu en France et habite aujourd’hui dans le Yorkshire, lieu où se déroule sa série policière «  Les détectives du Yorkshire » édité chez Robert Laffont. A ce jour 3 tomes sont parus en 2018 : T1 « Rendez-vous avec le crime », T2 « Rendez-vous avec le mal », T3  « Rendez-vous avec le mystère » qui vient de sortir le 15 novembre. Le T4 « Rendez-vous avec le poison » paraîtra le 25 avril 2019.

Si vous ne connaissez pas encore cette série, précipitez-vous chez votre libraire, vous deviendrez très vite addict aux détectives Samson et Delilah, à l’adorable chien Calimero, au thé capable d’assommer un éléphant, à l’atmosphère du Yorkshire, aux personnages attachants, mystérieux de la ville de Bruncliffe, et of course à l’humour Bristish ! Bienvenue dans l’univers de Julia Chapman. Elle a accordé au magazine Ernest son premier entretien dans un média français.

Pouvez-vous nous raconter la genèse de la série « Les détectives du Yorkshire » ? A-t-elle été inspirée par vos années passées en France dans les Pyrénées où vous avez tenu une maison d’hôte ?

La réponse est simple : la série « Les détectives du Yorkshire » s’inspire de mon déménagement des Pyrénées vers une région connue sous le nom de Yorkshire Dales, dans le nord de l’Angleterre. En réalité, c'est un peu plus complexe que cela ! À l’époque, j’écrivais le dernier tome de ma série « Les Fogas Chronicles » qui se déroulait en Ariège, écrites sous le nom de Julia Stagg. Ces Chroniques étaient basées sur la vie, les amours et les machinations d’une petite communauté des Pyrénées où nous avions notre auberge. Comme j'avais déjà écrit sur la vie rurale et sur les liens qui unissent ou séparent des communautés, j'ai choisi de rester dans le même type de monde rustique, mais en y ajoutant un peu de crime! La série « Les détectives du Yorkshire » était née.

 

Vos histoires se déroulent dans les vallons du Yorkshire à Bruncliffe. Vous habitez aujourd’hui dans cette région du nord de l’Angleterre. Est-ce que vous vous êtes inspirée de votre région et de ses habitants pour vos intrigues ?

Absolument. Le paysage joue un rôle énorme dans le processus de création. Cela devient un personnage à part entière. Le temps que peut apporter une chaîne de montagnes peut influencer une parcelle de terrain; la flore et la faune peuvent ajouter des couleurs dramatiques. Les cultures qui se développent autour des moyens de subsistance, fournis par la terre, deviennent une formidable toile de fond. Et puis il y a la langue. . . En tant que linguiste, j'aime travailler avec les mots et les rythmes particuliers qui caractérisent une région !

Julia Chapman ErnestLes intrigues familiales sont très présentes. La famille est-elle une source d’inspiration inépuisable ?

Ha ha ! Venant d'une grande famille irlandaise, je dirais oui. Je suppose. Mais au sens plus large, la famille n’est pas simplement le lien de sang, mais aussi les personnes qui peuplent une petite communauté, établissant souvent des relations aussi proches que celles de parents formels dans le monde moderne. Je suis aussi intriguée par l’idée de l’étranger. La personne qui entre dans cette relation / cette communauté  apporte avec elle une perspective différente. Et en retour, est souvent considéré avec suspicion et méfiance.

Dans les romans policiers, généralement il y a l’inspecteur et son adjoint. Ici pas de hiérarchie, ils collaborent ensembles sur les enquêtes. C’est très atypique et ça fonctionne à merveille. Comment avez-vous construit vos deux personnages principaux Delilah et Samson ?