< 1 min

Calendrier de l’Avent #18 – La découverte du ciel

Decouverteduciel 18 Mulisch Ernest

L’homme est-il maître de son destin ? Question universelle et intemporelle. Question loin d’être originale. Et pourtant, dans son superbe roman « La découverte du ciel » Harry Mulisch traite cette question avec une habileté rare et une originalité certaine.

A travers la rencontre de Onno Quist et Max Delius une nuit de 1967, l’auteur tresse une relation d’amitié passionnante entre deux personnes que tout oppose. A la fois les façons de voir la vie, mais aussi, les origines et les parcours. Avec cette histoire, Mulisch nous parle d’une d’amitié intellectuelle car les deux hommes ont en commun une grande culture et un certain goût pour la dialectique, mais pas que. Onno cultive l’art du paradoxe, alors que Max joue au cynique, ce qui nous vaut des dialogues brillants et érudits. Puis les deux amis rencontrent une jeune fille, Ada, dont ils vont tomber amoureux à tour de rôle. Là encore, aucun hasard : ce brillant trio qui symbolise l’art (Ada est violoncelliste), les sciences (Max est astronome) et les lettres (Onno est linguiste) est destiné à mettre au monde et élever un enfant exceptionnel, Quinten, chargé d’accomplir une mission extraordinaire.

L’intrigue est posée. Elle est foisonnante, bouleversante, interpellante et tout simplement géniale. Quand on referme ce livre, on est plus intelligent. Et on est plein de beauté et d’interrogations. Une découverte ! Bravo Mulisch.

Ernest est un média littéraire indépendant qui mêle regards de journalistes et de libraires. Soutenez-nous en vous abonnant. Avec le code promo: « happyernest », le premier mois de lecture est offert.

1 commentaire

Laisser un commentaire