1 min

Vagues d’amour et de talent

Ernest Mag In Waves

Pour une fois Ernest n’est pas à l’origine de la découverte de ce roman graphique. Cela n’est pas une raison pour bouder le plaisir et surtout, surtout, pour vous inciter à vous laisser tenter tant la subtilité, l’intelligence, et la sensibilité de « In Waves » de AJ Dungo paru chez Casterman. Le pitch est simple. C’est un récit autobiographique. Celui de AJ qui est au lycée quand il croise Kristen et en tombe éperdument amoureux. La légèreté et la joie de ce premier amour pur est vite ternie par la maladie. Le cancer qui s’empare du corps de Kristen. Dix ans d’amour qui sont brinquebalés par les vagues de ce cancer. Kristen et AJ font face. Fluctuat nec mergitur. Pour faire face, il y a l’amour, les amis, la vie, mais aussi et surtout les vagues, la mer, le surf passion de Kristen qu’elle transmet à AJ.

Un livre qui donne une folle envie de vivre, de s’aimer et de surfer

Il est beaucoup question de glisse, de surf, d’amour de l’eau, aussi, dans « In Waves » puisque AJ Dungo prend le parti de raconter en parallèle de son histoire avec Kristen, l’histoire de ce sport, voire même pourrait-on dire de cet art et de cette culture du surf. Celle de Duke Kahanamoku et Tom Blake, deux des figures les plus respectées du surf. Le premier surnommé, né au début du siècle « hydro-man » a changé la façon de nager et a popularisé le surf dans le monde entier. Le second a, lui, été le concepteur des planches actuelles, plus légères et plus aérodynamiques. On pourrait douter de la narration des deux histoires en parallèle. Il n’en est rien. D’abord, l’amitié pure et intense faite de respect et d’inspiration mutuelle entre les deux champions est de la même trempe de celle qui unit dans l’amour AJ et Kristen. Surtout, Dungo lie au contraire cette passion de l’eau et de la glisse à la force de vie qui permet à Kristen de se battre et de lutter. Comme si l’eau de mer par son immensité enveloppante pouvait, le temps d’une baignade ou d’une session de surf nous laver de nos maladies, de nos soucis et des vicissitudes de la vie. Au final, « In Waves » touche au cœur, prend aux tripes, émeut très fortement et donne aussi une folle envie de vivre, de s’aimer et d’apprendre à rider sur les vagues ! A ne pas rater !

« In Waves », AJ Dungo, Casterman, 23 euros.

Tous les livres du vendredi sont là.

Laisser un commentaire