Un subtil et excitant Game of Thrones littéraire !

Ernest Mag Soleil Des Rebelles

« Jamais deux sans trois » dit le proverbe. Luca di Fulvio est de retour et pour la troisième fois il nous surprend et nous emporte. Lisez son « Soleil des Rebelles », paru chez Slatkine.

S’il existe des prix du premier roman, voire du deuxième roman, il n’en existe pas du troisième roman. C’est pourquoi, il est de notre devoir de journal d’inspiration littéraire de surveiller le troisième roman des auteurs. De voir ce qu’ils deviennent. Ce n’est pas le tout de les soutenir sur le premier ou le deuxième livre. L’auteur italien Luca di Fulvio (notre grand entretien avec lui sur ces précédents livres est là) qui nous a enchanté et émerveillé avec son premier « Le gang des rêves » puis qui nous a emmené dans une aventure émouvante à souhait dans « Les enfants de Venise » revient avec un livre complètement différent dans le propos mais aussi addictif dans la forme.

Di Fulvio est le Ken Follet italien !

Le pitch est simple : nous sommes à la fin du Moyen-Age au XVème siècle. En Saxe. Le jeune prince Marcus assiste impuissant au massacre de toute sa famille. Il doit se cacher. Cacher son ascendance royale. Il est recueilli par une famille de gens de peu. Celle d’Agnès la lavandière du village et d’Héloïse sa fille qui a sauvé Marcus. Alors que tout le prédestinait à devenir un puissant, Marcus est désormais au plus bas. Il va construire son identité. Une identité complexe faite de renoncements et d’affirmations nouvelles. Le récit de son passage de l’enfance à l’âge adulte est mené avec intelligence par Luca di Fulvio. Marcus emprunte une sorte de chemin initiatique rugueux et difficile. Il passe des épreuves et amende sa vie au fur et à mesure pour façonner sa pierre. Di Fulvio le met aussi entre les mains de trois personnages féminins qui seront indispensables à sa formation d’homme.

Dans ce troisième roman maîtrisé et puissant, Luca di Fulvio se met dans les pas des plus grands écrivains de romans d’aventures comme Ken Follet, il s’inspire aussi dans sa façon de nous faire vivre les aventures de son héros des meilleures séries télé et fait du « Soleil des rebelles » un véritable Game of Thrones littéraire subtil, excitant et très réussi !

Le soleil des rebelles, Luca di Fulvio, éditions Slatkine & Cie, 23 euros.

Tous les #vendredilecture d’Ernest sont là.

Laisser un commentaire