3 min

Quand Queneau aide à comprendre le machisme

ernest-mag-queneau

Les romans peuvent nous aider à comprendre le monde. Sur Ernest, nous en sommes plus que convaincus. Nous vivons ainsi. Lors de son dernier article, Nicole Barcelo nous avait montré comment Baudelaire pouvait nous aider à lutter contre Happn . Cette fois-ci, Nicole nous entraîne dans une variation autour des rapports hommes-femmes. Avec Raymond Queneau et Simone de Beauvoir  !

Par Nicole Barcelo

Juillet 2017. Dans l’avion qui me conduit à Bordeaux pour quelques jours de vacances, je sors un livre de mon sac. J’ai une heure devant moi et m’apprête à achever le roman que je viens de découvrir et dont j’attends le dénouement avec impatience.
Mais mon voisin de droite ne l’entend pas ainsi. Il ne cesse d’interrompre ma lecture : remarques météorologiques pointues, appréciations sur les conditions de vol, sur la beauté des nuages, la fraîcheur de l’air climatisé, la qualité médiocre de la collation proposée. Puis quelques questions, quelques compliments bien pesés. J’ai compris, je vais fermer définitivement mon bouquin, et je vais privilégier le contact humain direct, la chaleur du lien social, je vais arrêter de m’enfermer dans ma bulle. Vive les relations avec son prochain, au diable les écrans, les écouteurs, les livres, qui nous font oublier nos voisins. C’est bon, je suis prête pour la découverte de l’Autre.

Cet article est réservé aux membres Ernest.