< 1 min

Une femme d’hier, révolutionnaire d’aujourd’hui

Ernest Mag Auletris Vendredi

Anaïs Nin a écrit Aulétris dans les années 40. Et pourtant, ce texte est d’une actualité puissante. Dans ces deux nouvelles que les éditions Finitude ont la bonne idée de publier pour la première fois in extenso, Anaïs Nin raconte avec une puissance inégalée depuis la quintessence du désir féminin. Avec ce texte fort et vibrionnant sur des femmes qui s’affirment, Nin pose les bases d’une féminité moderne et complètement révolutionnaire tant pour les années 40 que pour aujourd’hui.

Nin annonce tous nos débats actuels sur le désir et la place des femmes

Au fond, ces textes d’Anaïs Nin disent encore beaucoup de nos errements et des manques de nos sociétés modernes. Alors que le sexe et la nudité sont partout – dans la publicité, mais aussi sur les réseaux sociaux – il est toujours très mal vu et très mal perçu qu’une femme soit femme. Pleinement femme et affirme ce dont elle a envie. Aussi, dans ce sens, Aulétris est un texte qui pose aussi les bases d’un féminisme d’aujourd’hui. Les personnages chez Nin sont libres. Libres de leurs désirs. Complètement. Sans aucun jugement. Ils vivent leurs envies. A deux, à trois, avec le même sexe, peu importe tant que l’envie et le consentement sont là. Là est le point nodal. L’envie et le consentement. Sans eux aucune affirmation n’est possible. Avec eux, au contraire, tout le monde, homme ou femme, peut être profondément libre. Dans Aulétris, Nin annonce tous nos débats actuels. C’est puissant, dense, intense, et aussi excitant. Un régal.

Tous les #vendredilecture d’Ernest sont là.

Laisser un commentaire