Mort à la poésie #40 – Cécile Coulon en chair, en os, et en voix.

0 vote
Cécile Coulon - Les ronces - Le Castor Astral 2018

Cécile Coulon – Les ronces – Le Castor Astral 2018

Salut à vous,

Et voilà, c’est la quarantième et dernière avant un repos estival bien mérité. Aujourd’hui, une surprise, j’ai laissé ma voix à celle dont je souhaitais vous parler : Cécile Coulon. Cette romancière déjà bien reconnue (Le roi n’a pas sommeil, Le rire du grand blessé, Trois saisons d’orage, …) a fait paraître récemment son premier recueil de poèmes, Les ronces (Le Castor Astral).

Poésie comme réseau social

Un recueil composé de poèmes écrits pendant une dizaine d’années, que la jeune auteure (elle a 28 ans) postait régulièrement sur sa page facebook. Des poèmes proches d’elle, de sa vie quotidienne, de ses rencontres, préoccupations, déplacements, amis, amours, le tout écrit avec une simplicité et une franchise désarmantes. Bref, un recueil vivant, troublant. Cécile Coulon a donc accepté, pour cette dernière chronique, de lire deux poèmes de ce recueil.

Bonne écoute et bon été !

Acheter le livre chez un libraire

Laisser un commentaire