2 min

BD de toujours – Votre bédéthèque idéale !

Mitch Rosen 203803
0 vote

Nouvelle année, nouvelle rubrique ! Florian Ferry-Puymoyen – amateur éclairé de BD – vous propose de constituer une Bédéthèque contemporaine idéale. Il y en aura pour tous les goûts. Prenez un verre, mettez de la musique, posez vous dans votre canapé et suivez le guide ! Bienvenue Florian ! D.M.

Nous échangeons beaucoup avec David à propos d’Ernest.

Cela a commencé alors qu’Ernest était un (beau) projet. Puis la version beta du site (déjà très chouette). Le contenu éditorial aussi. Et je soulignais qu’il serait bien aussi d’avoir une section qui parle des bandes dessinées (Robin Walter parlant/ dessinant des coulisses de la BD, cf. la « vie de gouttière »). Enfin Ernest est devenu ce que vous connaissez un média sur les livres, de toutes tailles et de tous genres. Un média à l’esprit « Canard » : sérieux mais pas prise de tête.

Mais toujours trop peu de conseils BD. Alors je me suis dit et pourquoi pas proposer des textes ? Je ne suis pas un expert mais j’ai toujours nourri une passion pour l’art en général et la bande dessinée en particulier.

Voici donc une série mensuelle non pas sur les BD du moment mais les BD de toujours. Il ne s’agit pas tant de dessiner la bibliothèque idéale que donner à voir la variété et la richesse de ce medium. Au gré du temps et de l’humeur. En finissant toujours par citer la musique et le verre que m’inspire l’album chroniqué ! Parce qu’Ernest « revendique une vocation de passeur de lectures. Et donc de passeur de plaisir. »

Je vous propose de commencer cette série sur les « BD de toujours » avec le « Cahier Bleu », d’André Juillard.

Ernest Mag Cahierbleucouv Bd De Toujours

Encore une fois, l’ordre de ces billets est aléatoire, dans le désordre. Mais commencer une série sur les « BD de toujours » par le « Cahier bleu », c’est pas mal : une belle histoire, de beaux dessins. Un vrai chef d’œuvre, couronné de l’Alph-art du meilleur album à Angoulême en 1995.

Et à l’occasion du Festival International de la bande dessinée d’Angoulême (25 – 28 janvier 2018), Ernest vous propose de participer à un petit concours.  Vous devrez répondre d’ici le vendredi 9 février 2018 à l’adresse : concours@ernestmag.fr

Plus d’infos sur le concours ici.

J’entends les gens du fond de la classe qui demandent ce qu’il y a à gagner.
Je répondrais bien que participer est un en soi une finalité. Mais Ernest vous aime, aussi, Ernest vous propose de gagner :
3ème = un album du Grand prix de la ville d’Angoulême 2018 – Richard Corben
2ème = un album du Grand prix de la ville d’Angoulême 2018
+ « Opération Copperhead » de Jean Harambat (prix René Goscinny 2018)
1er = un album du Grand prix de la ville d’Angoulême 2018
+ « Opération Copperhead » de Jean Harambat
+ Fauve d’or prix du meilleur album 2018 (pas encore connu)
+ la bise de David (si vous venez en région parisienne. Bien-sûr, vous aurez le droit de décliner !)

Laisser un commentaire