2 min

Véronique Olmi : prix Goncourt des blogueurs

ErnestMag Olmi Blogueur

Les blogueurs littéraires apportent un regard et un souffle différent sur l’actualité littéraire. Ils ont créé un grand prix littéraire qui vient de couronner – comme la FNAC –  Véronique Olmi pour son « Bakhita » qui avait ému Thomas Hervé. Récit.

En janvier prochain Véronique Olmi sera la première lauréate du Grand prix des blogueurs littéraires. Son roman  « Bakhita » paru en 2017 aux éditons Albin Michel a été le plus sollicité par la blogosphère littéraire appelée à voter entre le 27 novembre et le 19 décembre 2017. Blogosphère littéraire qui a donc choisi le même lauréat que le mastodonte FNAC qui a élu « Bakhita » prix du roman 2017 en septembre dernier.

L’initiative du Grand prix des blogueurs littéraires est née en novembre d’une petite communauté d’influenceurs : Agathe The Book, Livresse Littéraire, Au fil des Livres, Bricabook, Sarahcontedeshsitoires, Carobookine, Mes Echappées Livresques, Loupbouquin et Julie Vasa. Des blogueurs qui ne se reconnaissaient pas toujours dans les récompenses plus officielles. « L’idée du Grand prix des blogueurs est partie des prix connus et archi connus comme le Goncourt ou le Renaudot qui ne reflètent pas forcément ce que nous, lecteurs lambdas, nous lisons », explique Amandine Cirez du blog Livresse Littéraire.

L’équipe a donc décidé de créer en un mois son propre prix « totalement indépendant, sans présélection et où chacun est libre de donner sa voix » pour récompenser les romans français parus en 2017. Les choix ont tout de même dû être limités, « par manque de temps cette année, la littérature jeunesse et la science fiction n’ont pas été pris en compte mais peut être que les prochaines éditions seront ouvertes à d’autres catégories », précise Amandine Cirez.

Faire entendre la voix des blogueurs dans la sphère littéraire

Equipe GPBLUne fois le projet fixé, il a été relayé sur les réseaux sociaux appelant toute personne ayant au moins un blog, un compte babelio ou un Instagram dédié aux livres à participer. L’appel a été entendu et 300 blogueurs ont joué le jeu, envoyant par mail les titres de leurs deux romans préférés de l’année. « Bakhita » de Véronique Olmi est donc le roman qui est le plus ressorti des mails, suivis de près par « Et soudain la liberté » de Caroline Laurent aux éditions Les Escales et « Le jour d’avant » de Sorj Chalandon aux éditions Grasset .

L’équipe de blogueurs tient à ce que son prix soit reconnu et considéré « Nous avons monté une association pour valider le nom et donner du crédit au prix, tous les comptes des participants ont été vérifiés et nous avons fait valider le vote par un huissier »,  souligne Amandine Cirez. Une cérémonie de remise des trophées aura lieu à Paris en janvier pour récompenser la gagnante « Ce sera peut être chez un libraire indépendant car c’est important pour nous et cela permet de les mettre à l’honneur. Il y aura également des blogueurs, des éditeurs et des auteurs ». L’objectif est de renouveler l’expérience chaque année et d’en faire un prix qui compte dans le domaine littéraire. Les projets ne s’arrêtent d’ailleurs pas à ce Grand prix « On nous souffle aussi à l’oreille de créer un salon des blogueurs, confie Amandine Cirez « même si les questions financières vont se poser ».

Laisser un commentaire