Le Livre Du Vendredi Tesson 500x500(6)Dans la longue traîne de l’histoire littéraire, il y a eu les journaux de Victor Hugo, de Madame de Staël, de François Mauriac, d’Albert Camus, ou encore de Bukowski. Dans dix ou quinze ans, il faudra ajouter à cette liste des grands journaux intimes et littéraires celui de Sylvain Tesson « Une très légère oscillation« , publié aux éditions des Equateurs.

Un futur grand classique de la littérature !

Dans ce journal intime qui s’étale de 2014 à 2017, l’écrivain voyageur raconte ces trois années tragiques tant personnellement (Il a frôlé la mort en tombant d’un toit après une soirée trop arrosée) que collectivement (crise des migrants, attentats en France etc…). Avec sa plume élégante et acérée, Tesson peint avec justesse et acuité notre monde. Y mêlant, érudition, humour et férocité. On ressort de cette lecture plus intelligent. Mieux armé pour vivre dans le monde. Une lecture indispensable !

Sylvain Tesson « Une très légère oscillation », éditions des Equateurs, 230 pages, 19 euros.

Retrouvez tous nos livres du vendredi.

Photo de Une :  crédit: Vlastula- Visual Hunt /  CC BY-NC-SA

Laisser un commentaire