1 min

Montréal libre !

Jessica Podraza 524570 Unsplash

Un raton laveur dépecé et installé tranquillement dans une balançoire d'un parc de l'île de Montréal. Voilà une histoire vraie dont Sabrina Calvo fait le point de départ de son thriller proto-cyberpunk aujourd'hui Grand Prix de l'Imaginaire.LAVOLTE Toxoplasma Couverture

On connaissait Sabrina Calvo pour ses œuvres précédentes dont le superbe « Sous la colline » paru, comme « Toxoplasma », aux éditions La Volte. Roman à découvrir d'urgence d'ailleurs ! L’autrice a pour elle de savoir utiliser son environnement personnel comme déclencheur de ses romans : Marseille pour « Sous la colline » et Montréal pour « Toxoplasma ».

Malgré son sujet, ce roman peut se lire comme une utopie cyberpunk. Antinomie quand tu nous tiens. Dans un monde post-apocalyptique où les réseaux et autres formes de communication ont régressé, Montréal et son île ont déclaré une indépendance anarchiste. Sous la menace de forces extérieures, Nikki, détective pour chats et amatrice de films de série Z travaillant dans un vidéo club, va se lancer à la poursuite d’un tueur en série d’animaux. Une marque comme signature de ses crimes comme seule indice.

Cet article est réservé aux membres Ernest.