3 min

« Kant Spinoza tout compris »

Marie Robert Jewpop

Elle est professeure de philosophie, lui directeur littéraire : Marie et Guillaume Robert sont frère et sœur et publient le livre de néo-philosophie Kant Tu Ne Sais Plus Quoi Faire. Nous les avons rencontrés pour discuter philo, littérature et travail en famille. "Kant Tu Ne Sais Plus Quoi Faire" est le le livre philo feel-good du printemps.

Par Maud Darbois

Ernest Mag KantPublié chez Flammarion, le livre de Marie Robert "Kant Tu Ne Sais Plus Quoi Faire" est un hybride entre le roman et le manuel de philo pour les âmes errant tant dans les allées d'Ikea que dans les aléas de la vie. Il se déguste comme un cocktail au soleil : au bout de quelques lignes, on rit et on cogite entouré de Spinoza, Pascal, Lévinas ou Heidegger et l'on sort étourdi des pages. Pas forcément titubant mais certainement galvanisé d'avoir trouvé un écho à ses questionnements les plus profonds, sur des situations aussi variées que le dépassement de soi, le deuil d'un canin adoré ou l’éducation d'un jeune acnéique récalcitrant.
Nous avons rencontré l'auteure, Marie Robert, accompagnée de son éditeur de frère Guillaume.

Kant la philo devient sexy

Encore sous le coup de la nouveauté du projet, nous avons questionné le tandem sur les rouages de l’œuvre de Marie. Au programme : beaucoup de rires et des explications sur l'aventure folle (et familiale, donc) de la naissance du livre feel-good du printemps.

Guillaume, quand tu reçois le manuscrit de Marie, comment cela se passe-t-il ? L'as-tu suivie pendant l'écriture ou bien te l'a-t-elle déposé comme ça un jour ?

G : Marie avait été sollicitée par une autre maison d'édition, mais cette aventure a mis plus de temps que prévu... et je suis un peu impatient dans la vie. Parce qu'il était hors de question que je présente le projet directement à Flammarion, je l'ai montré à un agent pour avoir un avis extérieur – il y a eu coup de cœur pour le livre. Je ne suis réellement intervenu qu'une fois que l'agent m'a appelé pour me dire : « Écoute, il est temps d'assumer la situation, c'est avec toi que j'aime développer ces sujets atypiques : assume, publie ta sœur et je co-éditerai le livre ».