1 min

Savoureux mystère !

Le Livre Du Vendredi Twitter 1000x500 (1)

Bernard Prou est un conteur hors pair. Nous vous avions déjà parlé ici de « la vie tumultueuse d’Alexis Vassilkov » ou de « Délation sur Ordonnance ». Prou, dans chacun de ses livres mêle Histoire et imagination et a pour ambition d’emmener son lecteur avec lui dans un roman om les rebondissements tutoient les moments d’érudition et de littérature de très bonne facture. Le troisième livre de Bernard Prou : « L’ultime mystère de Paris » ne déroge pas à cette règle. Bien au contraire. Ce qui fait que l’on est plus que content que de retrouver la prose de Prou, son sens de l’histoire, ses personnages haut en couleurs, sa réflexion sur l’histoire, la science etc.. et surtout sa capacité à nous faire voyager en nous tenant en haleine. Dans ce livre, il y a Ernest Bourbaki, surveillant d’un lycée d’Alger, et Philippe Courtillac, professeur de physique de ce même lycée, tous deux devenus amis par delà les apparences et les inimitiés de leurs « peuples ». Il y a Léonard Courtillac, le fils de Philippe, Oreste Bramard, Michel Garousset et Stefano Benvenuto, ses amis et acolytes au-delà des années, par delà les frontières, réunis à Paris, tous francs-maçons.

Intelligent, vibrionnant, impossible à lâcher !

Dans ce roman, il est donc questions des amitiés qui transcendent les différences, il est question de rites, de respect. Il est aussi question des sous-sol de Paris, véritable ville sous la ville. Prou emmène son lecteur sur tous les terrains. Sans jamais lui laisser un répit. S’entremêlent la science et l’alchimie, les superstitions, les croyances, et l’interrogation de celles-ci. C’est vibrionnant d’intelligence et de savoir écrire. Alors qu’il narre une histoire rocambolesque, Prou ne perd jamais son lecteur. Mieux, il le tient divinement en haleine. Enfin, l’intérêt du livre réside aussi dans le miroir qu’il nous tend en nous interrogeant : que faire si l’on détient la clé d’une invention qui peut changer le monde mais si on ne sait pas ce qu’il adviendra après ?
Le meilleur roman d’aventures pour l’été ! A ne rater sous aucun prétexte !

« L’ultime mystère de Paris », Bernard Prou, Editions Anne Carrière

Tous les livres du vendredi sont là.

Laisser un commentaire