< 1 min

L’interview en marchant de Régis Debray

Regis Debray

Dans la rubrique édito, nous vous raconterons aussi les coulisses d’Ernest. Aujourd’hui, une interview en marchant avec le philosophe et écrivain Régis Debray.

Nous sommes à la terrasse du Hibou, carrefour de l’Odéon, avec mon ami et chroniqueur d’Ernest, Thomas Hervé. Tout à coup, Régis Debray passe juste en face de nous. On se précipite. On arrive à sa hauteur.
– Bonjour Monsieur Régis Debray, désolé de vous interrompre. Nous sommes en en train de lancer un jeune site pour parler des livres différemment.
– Et alors ? rétorque Régis Debray, en continuant à marcher d’un bon pas.
– Et alors on aimerait bien vous interviewer.
– Mais c’est quoi votre truc ?
– C’est un site sur Internet, un nouveau magazine littéraire indépendant.

« Alors écoutez, moi je suis un écrivain à l’ancienne. J’écris avec un stylo sur du papier. Donc si vous voulez faire une interview, il faut m’envoyer les questions par écrit. Et ça risque de prendre des semaines. »

– Le Web ? lance alors Debray.
– Oui sur Internet. Mais nous faisons de la qualité et le support internet plus souple pour un jeune média nous permet de diffuser de bonnes idées, les vôtres par exemple ?
– Alors écoutez, moi je suis un écrivain à l’ancienne. J’écris avec un stylo sur du papier. Donc si vous voulez faire une interview, il faut m’envoyer les questions par écrit. Et ça risque de prendre des semaines.
– C’est pas grave nous ne sommes pas pressés. Mais au fait où doit-on vous adresser nos questions ?.
A ce moment-là, il rentre sous un porche au numéro (confidentiel défense) de la rue de l’Odéon. Et il dit : « et ben c’est ici ! »

La suite au prochain épisode…

Laisser un commentaire